Communiqué de presse

Le manque de supervision directe et une mauvaise application des procédures d’exploitation essentielles à la sécurité ont contribué à un accident ferroviaire mortel en 2013 en Saskatchewan

Winnipeg (Manitoba), le 22 octobre 2014 — Dans son rapport d’enquête (R13W0260) rendu public aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) mentionne le manque de supervision directe et une mauvaise application des procédures d’exploitation essentielles à la sécurité comme facteurs ayant contribué à un accident ferroviaire mortel en novembre 2013 en Saskatchewan.

Le 18 novembre 2013, lors de manœuvres d'aiguillage sur la voie d'échange de Murphys près de Tisdale, en Saskatchewan, un train de marchandises de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) a heurté et grièvement blessé un chef de train en formation qui fixait un dérailleur monté entre les rails. L'employé a été transporté en ambulance vers l'hôpital, mais a succombé à ses blessures pendant le transport.

L'enquête a conclu que lorsque les chefs de train en formation travaillent seuls sans supervision directe et étroite, le risque d'erreur pouvant mener à des accidents s'accroît. De plus, il y a un risque que les règles de sécurité et consignes ne soient pas appliquées correctement si les procédures appropriées ne sont pas renforcées comme il se doit, si la période de formation est réduite et s'il y a un manque de suivi et d'évaluation parmi les formateurs.

En décembre 2013, le BST a envoyé un avis de sécurité ferroviaire à Transports Canada (TC) soulignant les risques potentiels des manœuvres d'aiguillage et mentionnant plus particulièrement la proximité du chef de train avec l'employé en formation pendant la supervision des tâches. TC a fait savoir que la question de la supervision des employés en formation avait été ciblée dans son plan d'activités fondé sur les risques pour l'année à venir. Le ministère est en train d'établir les mesures à prendre pour pallier ce risque.

Pour sa part, le CN a envoyé plusieurs avis de sécurité à son personnel d'exploitation dans la région et à l'échelle du réseau à ce sujet.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca