Communiqué de presse

Un manque de sensibilisation aux risques des passages à niveau a mené au décès d'un piéton

Gatineau (Québec), le 27 janvier 2014 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son(rapport d'enquête R12T0217) sur le décès d’un piéton survenu à un passage à niveau à London (Ontario) en décembre 2012.

Vers la fin de l’après-midi, le 1er décembre 2012, deux jeunes piétons marchaient en direction nord sur le côté ouest de Third Street, vers le passage à niveau qui croise cette rue. Un train de marchandises du Canadien Pacifique (CP), qui roulait en direction ouest, a actionné les barrières, la sonnerie et les feux clignotants du passage à niveau, et les piétons se sont mis à courir vers le passage. Ils ont traversé du côté est de la rue, avant de retourner en diagonale du côté ouest en franchissant de nouveau la chaussée derrière une voiture immobilisée à la barrière du passage à niveau. Au moment où le train a atteint le passage à niveau, un des piétons s’est arrêté, mais l’autre a poursuivi sa course pour traverser la voie devant le train; le piéton a été happé par le train et a subi des blessures mortelles. L’équipe de train avait actionné le klaxon à l’approche du passage à niveau et a appliqué le frein d’urgence lorsqu’elle a aperçu le piéton sur la voie. Le dispositif de signalisation du passage à niveau fonctionnait normalement.

L’enquête a déterminé que les piétons avaient probablement couru pour franchir la voie avant l’arrivée du train et ainsi éviter d’attendre son passage. Comme les piétons étaient familiers avec ce passage à niveau et avaient par le passé vu d’autres piétons traverser la voie devant un train qui approchait, ils avaient une fausse perception des risques liés à ce comportement. L’enquête a déterminé qu’un manque d’éducation pour les écoliers concernant les dangers que présentent les passages à niveau, et qu’une application inefficace des lois concernant les passages à niveau et les intrusions accroissent les risques de tels accidents.

Après cet accident, le BST a envoyé une lettre d’information sur la sécurité ferroviaire à Transports Canada concernant le comportement des piétons et les intrusions au passage à niveau de Third Street. Par la suite, la ville de London a ordonné l’enlèvement de la broussaille à proximité des passages à niveau pour améliorer le champ de vision aux alentours de ceux-ci. Transports Canada a entrepris plusieurs activités, y compris l’amélioration de documents éducatifs et la coordination avec les services de police locaux pour intensifier les activités d’application de la loi de même que pour éduquer les automobilistes et les piétons au sujet de la sécurité ferroviaire. Le CP a fait des présentations Opération Gareautrain dans plusieurs écoles dans la région de London et a conclu des accords avec les services de police locaux pour leur permettre d’appliquer les lois concernant les passages à niveau et les intrusions sur le domaine du CP.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca