Communiqué

Un manque de vigilance à l'origine de la collision entre un train et un véhicule d'entretien en janvier 2012 près de Messiter, en Colombie-Britannique

Gatineau (Québec), le 23 janvier 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (R12V0008) sur la collision qui a eu lieu le 14 janvier 2012 entre un train du Canadien National et un véhicule d'entretien près de Messiter, en Colombie-Britannique.

Ce train de marchandises en provenance de Kamloops, en Colombie-Britannique, se dirigeait vers Edmonton, en Alberta, lorsqu'il a heurté un véhicule d'entretien sur la subdivision Clearwater, près de Messiter. Il n'y a eu ni blessures ni déraillement. Le véhicule d'entretien a été détruit, mais la locomotive de tête du train n'a pas été endommagée.

L'enquête a déterminé que le contremaître d'entretien, qui travaillait seul, avait pris la voie sud plutôt que la voie nord pour se rendre à un signal défectueux. Une baisse de vigilance chez le contremaître, ainsi que sa concentration sur la voie sud, ont sans doute contribué à cette erreur. Comme il était seul, l'erreur n'a pas été détectée.

En janvier 2012, le Canadien National a distribué un bulletin de sécurité à propos de cet accident à son équipe de l'Ingénierie en rappelant les règles des permis d'occuper la voie. Puis, en mars 2012, l'entreprise a mené 18 contrôles d'efficacité de la circulation ferroviaire portant sur les permis d'occuper la voie de suivi pour s'assurer que les procédures adéquates étaient suivies.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca