Communiqué

Des freins défectueux et des inspections inadéquates ont fait qu'un train de marchandises est parti à la dérive dans le Nord du Québec

Gatineau (Québec) le 21 janvier 2013 — Dans son rapport d'enquête (R11Q0056) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) conclut que des freins défectueux ont fait qu'un train de minerai de fer du Chemin de fer Quebec North Shore and Labrador (QNS&L) a descendu une pente abrupte, près de Dorée, au Québec, le 11 décembre 2011. Les inspections standards avant le départ du train n'avaient pas permis de déceler les défectuosités du système de freinage.

En descendant une forte pente, le mécanicien de locomotive a dû utiliser les freins d'urgence pour immobiliser le train, car il était incapable de contrôler la vitesse de celui-ci au moyen du système de freinage régulier. Après avoir arrêté le train, le mécanicien a immobilisé celui-ci à l'aide des freins à main; il a ensuite attendu de l'aide. Une heure plus tard, le train a commencé à avancer. Malgré les tentatives du mécanicien pour arrêter le train, celui-ci a descendu la pente sur une distance de près de 15 milles, atteignant dans sa course une vitesse maximale de 63 mi/h. Le train s'est arrêté au bas de la pente. Il n'y a eu ni blessure ni déraillement.

L'enquête a révélé que les inspections du système de freinage réalisées par le Chemin de fer QNS&L n'étaient pas suffisantes. Le système de freinage de seulement quelques wagons à minerai avait été rigoureusement vérifié avant la mise en service de ceux-ci. Les inspecteurs ont utilisé des méthodes inadéquates d'inspection avant départ, lesquelles ont fait en sorte que des fuites et des défectuosités dans le système de freinage sont passées inaperçues.

Après l'incident, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a ordonné des inspections rigoureuses des freins de chaque wagon à minerai. La compagnie a effectué tous les travaux nécessaires aux wagons pour en assurer la conformité aux normes de l'Association of American Railroads.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca