Communiqué

Un heurt survenu en 2012 dans le port de Trois-Rivières montre qu'il faut améliorer l'évaluation du rendement et de la compétence des pilotes du fleuve

Gatineau (Québec), le 14 novembre 2013 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (M12L0095) sur un accident maritime survenu dans le port de Trois-Rivières (Québec). Le vraquier Common Spirit avait alors heurté le quai au cours de manœuvres effectuées par un pilote, ce qui a causé d’importants dommages au navire et au quai.

Le 29 juillet 2012, le Common Spirit a heurté le quai à la section 16 du port de Trois-Rivières. Le navire était aidé par deux remorqueurs locaux au moment de l'incident. La section 16 est reconnue comme un endroit où l’accostage est difficile par la Corporation des pilotes du Saint-Laurent central (CPSLC), qui fournit les services de pilotes en vertu d’une entente conclue avec l’Administration de pilotage des Laurentides. L’accostage d’un navire le long de la section 16 est difficile en raison de l’aménagement du quai et des nombreuses manœuvres consécutives ou simultanées nécessaires. Ces manœuvres sont coordonnées par le pilote et demandent la participation de nombreux membres d’équipage. La longueur et la largeur du Common Spirit ajoutaient à la complexité en raison de l’espace de manœuvre limité entre les sections 14 et 16. L’enquête du BST a révélé que les facteurs suivants ont contribué au heurt : le moment où l’ordre de mouiller l’ancre a été donné, la vitesse d’approche du navire, la mauvaise coordination des remorqueurs, la poursuite des manœuvres et l’expérience du pilote.

Le Bureau est préoccupé par l’absence d’évaluations normalisées et documentées du rendement à bord, absence qui fait en sorte que certains apprentis pilotes pourraient obtenir un brevet de pilote sans avoir acquis les compétences et l’expertise nécessaires. De plus, sans évaluation périodique, normalisée et documentée des compétences, le Bureau craint que des pilotes brevetés ne conservent pas les niveaux de compétence et d'expertise requis pour piloter un navire en toute sécurité.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca