Communiqués

BST no M01/2009

LE BUREAU DE LA SÉCURITÉ DES TRANSPORTS DU CANADA ESTIME TOUJOURS QUE LA STABILITÉ CONSTITUE LE PRINCIPAL PROBL�ME DE SÉCURITÉ POUR LES BATEAUX DE P�CHE

Gatineau (Québec) le 3 mars 2009 - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd'hui ses rapports d'enquête maritime sur deux autres accidents mettant en cause des bateaux de pêche. Le premier concerne le chavirement avec perte de vie du Sea Urchin (M07N0117) survenu le 4 novembre 2007 dans le détroit de Newman (Terre-Neuve-et-Labrador). Le second a trait au chavirement avec perte de vie du Big Sister (M07M0088) qui s'est produit le 13 novembre 2007 dans la baie de Fundy (Nouveau-Brunswick).

La stabilité des petits bateaux de pêche est souvent réduite. En l'absence d'une évaluation complète, les membres d'équipage et leurs bateaux continuent d'être confrontés à des risques. « Ces accidents continuent de se produire et la mer fait toujours des victimes au sein des collectivités puisque la stabilité de leurs bateaux n'a pas été évaluée », a déclaré le capitaine Pierre Murray, gestionnaire des enquêtes maritimes du BST pour la région de l'Atlantique.

Les problèmes de sécurité décelés à bord du Sea Urchin et du Big Sister sont les mêmes que ceux sur lesquels le Bureau s'est penché en 2004 dans le cadre de son enquête sur le chavirement du Ryan's Commander. Le Bureau avait déjà recommandé, dans le cadre de son enquête sur le chavirement du Cap Rouge II, que le ministère des Transports :

  • exige que tous les nouveaux petits bateaux de pêche pontés inspectés présentent, aux fins d'approbation, des données sur la stabilité (M03-05).
  • exige que tous les petits bateaux de pêche inspectés, pour lesquels il n'y a pas actuellement de données approuvées sur la stabilité, soient soumis à un essai de période de roulis et une vérification du franc-bord correspondant au plus tard lors de leur prochaine inspection quadriennale régulière (M03-06).
  • en collaboration avec le milieu de la pêche, entreprenne de réduire les pratiques imprudentes par l'entremise d'un code de pratiques exemplaires à l'intention des petits bateaux de pêche, qui traitera notamment du chargement et de la stabilité, et que l'adoption d'un tel code soit appuyée par l'entremise de programmes d'éducation et de sensibilisation (M03-07).

« Par suite de ces deux derniers accidents, le moment est venu pour tous d'adopter des mesures concrètes afin d'améliorer la sécurité de l'industrie de la pêche », a souligné le capitaine Murray.

Le BST continuera de surveiller les progrès accomplis à l'égard de ces importantes recommandations.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca