Communiqué de presse

Des conditions de voile blanc et une perte de conscience de la situation ont mené à l'écrasement d'un Cessna à Waskada (Manitoba), en février 2013

Winnipeg (Manitoba), le 17 février 2014 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A13C0014) sur la collision avec le relief d'un Cessna 210C à Waskada (Manitoba), en février 2013.

Vers 12 h 30, heure normale du Centre, le 10 février 2013, un Cessna 210C sous immatriculation privée décolle de Waskada avec un pilote et 3 passagers à bord pour faire une excursion aérienne dans la région. Environ 30 minutes après le décollage, de la brume envahit la région. À 13 h 17, le signal d'une radiobalise de repérage d'urgence est capté dans la région. Une recherche est lancée, et l'épave est retrouvée à 3 milles marins au nord de Waskada. Tous les occupants ont succombé à leurs blessures.

L'enquête a déterminé que le relief, jumelé aux conditions météorologiques annoncées, se prêtait tout à fait à des conditions de voile blanc, phénomène optique atmosphérique hivernal qui fait que l'observateur semble enveloppé dans une lueur blanchâtre uniforme. Des conditions de voile blanc peuvent donner lieu à un horizon visuel mal défini qui nuit à la capacité du pilote de détecter les changements d'altitude, de vitesse indiquée et de position. Lorsque les repères visuels sont suffisamment estompés, le pilote peut perdre la maîtrise de l'aéronef ou entrer en collision avec le relief.

De plus, l'enquête a noté que l'accident est survenu dans une région de basses collines qui étaient entièrement couvertes de neige. Le Bureau a donc conclu que le pilote s'était probablement retrouvé dans des conditions de voile blanc par inadvertance, a perdu la conscience de la situation puis a perdu la maîtrise de l'aéronef avant de percuter le relief.

Les collisions avec le sol ou l'eau comptent parmi les problèmes inscrits à la Liste de surveillance du BST. Regardez la vidéo du BST!


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca