Communiqué de presse

Un taux de montée réduit et un poids excessif parmi les facteurs qui ont causé un accident aérien mortel en 2012 près de Kelowna (Colombie-Britannnique)

Richmond (Colombie-Britannnique), le 27 novembre 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A12P0136) sur l'écrasement d'un Piper PA-30 près de la mine Brenda à l'ouest de Kelowna (Colombie-Britannnique). L'accident a coûté la vie à deux des quatre personnes à bord.

Le 13 août 2012, le Piper Twin Comanche privé quitte l'aéroport de Penticton (Colombie-Britannique) à 14 h 32, heure avancée du Pacifique, en direction de Boundary Bay avec à son bord un pilote et trois passagers. L'avion vole en direction nord sur une distance d'environ 20 milles marins, en survolant le lac Okanagan, avant de virer à l'ouest dans une vallée. Ce virage est effectué environ 14 milles marins plus loin que prévu en raison d'un taux de montée plus faible que prévu. L'épave de l'avion est localisée approximativement 2 heures et demie plus tard dans une zone boisée à proximité du site de la mine Brenda, à environ 18 milles marins à l'ouest de Kelowna.

L'enquête du BST a révélé que plusieurs facteurs avaient contribué à cet accident, dont un taux de montée réduit. Ce faible taux de montée a été attribué aux conditions atmosphériques, à une masse de l'avion au décollage supérieure à la limite, à une baisse de la puissance du moteur droit et à la décision de ne pas utiliser les turbocompresseurs disponibles.

L'enquête a également permis de déterminer que les passagers auraient été plus en sécurité si l'avion avait été équipé de bretelles de sécurité en plus des ceintures abdominales standard. Fait à noter, les enquêteurs ont aussi établi que le risque d'incendie après impact était moins élevé parce que la batterie de l'avion s'était déconnectée au moment de l'écrasement, éliminant ainsi une source d'inflammation possible du carburant restant.

Par suite de cet accident, NAV CANADA et Transports Canada ont ajouté de l'information sur les altitudes recommandées au départ de la vallée de l'Okanagan et proposent des routes entre Princeton, la mine Brenda, la route 97C et le lac Okanagan. De plus, un nouveau panneau qui a été installé à l'aéroport de Penticton conseille aux pilotes de monter jusqu'à 5 000 pieds avant de virer à l'ouest ou à l'est lorsqu'ils quittent la vallée de l'Okanagan.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca