Communiqué

Le BST publie son rapport d'enquête sur le risque de collision mettant en cause deux aéronefs, survenu en février 2011 au sud de Puvirnituq (Québec)

Gatineau (Québec) le 21 août 2012 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd'hui son rapport d'enquête (A11Q0028) concernant le risque de collision d'un DHC-8-314 et d'un DHC-8-102 tous deux exploités par Air Inuit ltée survenu le 7 février 2011 au sud de Puvirnituq (Québec).

Le DHC-8-314 effectue un vol entre Puvirnituq et La Grande-Rivière (Québec) au niveau de vol 220 (22 000 pieds au-dessus du niveau de la mer). Un autre DHC-8-102 effectue la liaison inverse au niveau de vol 230 (23 000 pieds au-dessus du niveau de la mer). Les deux vols se dirigeaient, selon les règles de vol aux instruments. À environ 117 milles marins au sud de Puvirnituq, les deux aéronefs reçoivent un avis de trafic, suivi d'un avis de résolution du système de surveillance du trafic et d'évitement des collisions. Des manœuvres d'évitement sont effectuées et les aéronefs se croisent avec un espacement de 1500 pieds sur le plan vertical et de 0,8 mille marin sur le plan horizontal. Ils poursuivent leur vol vers leur destination respective où ils se posent sans problème. Personne n'est blessé.

L'enquête a établi que l'équipage du DHC-8-102 a utilisé les instruments incorrectement. La compagnie aérienne a depuis émis une « alerte de sécurité » pour interdire aux pilotes d'utiliser les instruments de cette manière.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca