Enquête ferroviaire R16D0076

Accident à un passage à niveau

L'événement

Le 18 août 2016, une grue sur rail couplée à un wagon des Chemins de ‎fer nationaux du Canada (CN) circulant vers le nord est entrée en collision avec un camion semi-remorque à un passage à niveau public. Le passage, qui se trouve au point milliaire 90,61 de la subdivision de Joliette, à Saint-Norbert (Québec), est équipé de feux clignotants, d’une cloche et de barrières. La grue en cause dans l’événement a déraillé et est demeurée en position verticale. Deux employés du CN ainsi que le conducteur et le passager du camion semi-remorque ont été transportés à l’hôpital pour des blessures mineures.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Image de Guy Laporte

Guy Laporte s’est joint au Bureau de la sécurité des Transports du Canada en 2006. Avant cela, il a acquis une expérience considérable du secteur ferroviaire en occupant différents postes de technicien aux Services techniques et de supervision aux Ponts & Bâtiments et aux Structures, au cours d’une carrière de plus de 27 ans au CN, à Montréal.

M. Laporte a participé aux enquêtes sur plusieurs accidents ferroviaires dans l’est du Canada, depuis qu’il s’est joint au BST.

M. Laporte a obtenu un diplôme en technique du génie civil, au Collège Ahuntsic de Montréal, en 1978.

Photos

Icone du site Flickr

Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Processus d'enquête du Bureau de la sécurité des transports du Canada

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau considère toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.


Média

Avis de déploiement

2016-08-18

Le BST a envoyé un enquêteur sur les lieux d’un accident ferroviaire à Saint-Norbert (Québec)
Lire l'avis de déploiement